Le stationnement

52% des accidents de la circulation sont des accidents de manœuvre. D’où l’importance de bien réaliser sa manœuvre et de bien choisir sa place de stationnement.

Lorsque vous vous stationnez sur un parking, vous entrez sur une place de parking en marche avant pour gagner du temps, mais en sortant en marche arrière, vous n’avez que peu de visibilité. Vous n’êtes pas prioritaire et pouvez heurter un véhicule, ou pire, un piéton. Si vous prenez 30 secondes pour vous stationner en marche arrière, vous serez plus à l’aise pour quitter votre place, aurez une meilleure visibilité et pourrez partir sans risque. Si vous vous stationnez en marche avant, lorsque vous quitterez votre place, vous ne serez que peu visible par les autres conducteurs ou piétons. Vous éviterez ainsi un accident.

En ville, lorsque vous vous stationnez, vous devez placer votre véhicule dans le sens de la circulation, prêt à reprendre la route. Si vous vous stationnez sur une voix de circulation, regardez bien dans votre rétroviseur avant d’ouvrir votre portière. Vous éviter de heurter une voiture ou un vélo ! En cas de non-respect de cette vérification vous risquez une contravention de 1ère classe.

Attention de ne pas vous arrêter ou stationner près d’une intersection, d’un virage ou en sommet de côte. Cet infraction ou stationnement est considéré comme stationnement dangereux et peut être sanctionné par une amende de 4ème classe.

Stationner son véhicule sur une place réservée aux personnes à mobilité réduite vous expose à une amende forfaitaire de 135 €. La mise en fourrière du véhicule peut aussi avoir lieu dans certaines situations.

Vous avez aimé cet article ?

Partager sur facebook
Partagez-le sur Facebook
Partager sur twitter
Partagez-le sur Twitter
Partager sur linkedin
Partagez-le sur Linkdin
Partager sur pinterest
Partagez-le sur Pinterest

Vous aimerez peut être aussi :

Laisser un commentaire