Comprendre les leviers pour diminuer votre consommation

Comprendre les leviers pour diminuer votre consommation

Toutes nos formations sont axées autour de la sécurité des conducteurs et celle des autres usagers de la route.  Elles associent, toutes, des messages de prévention ainsi que d’éco-conduite puisque la consommation de carburant n’est que la note d’une Belle Conduite® Eco-Sécurité®.

consommation

 

Les premières données permettent de situer la formation, d’identifier le stagiaire ainsi que le ou les formateurs et d’avoir une comparaison synthétique de la progression.
D’un coup d’œil, vous pouvez vérifier votre progression et identifier les axes de progrès travaillés et à travailler

 

 

 

 

 

 

Le tableau de synthèse:

consommation
Durée de la conduite : Un conducteur, qui ne perd pas de temps dans son trajet, adopte très facilement nos conseils.

Distance du test : C’est le même parcours, tour 1 et tour 2

Vitesse moyenne : Surprenant, très souvent ce chiffre augmente et la vitesse maximum diminue.

Conso moyenne : Elle progresse très nettement si la densité de circulation est similaire pour les 2 tours

Emission de CO2 : Ce point est proportionnel à votre consommation

Régime moteur moyen : C’est avant tout mieux utiliser le véhicule et la technologie du constructeur.

Distance de freinage : C’est l’anticipation

Durée de freinage : C’est le l’anticipation et le confort.

ÉMISSION DE CO2

émission co2Les émissions de CO2 :
Vous constatez que vos émissions de CO2 sont liées à votre façon de conduire et en lien direct avec votre consommation.
Ici, le Jumpy utilisé pour la formation a pour donnée constructeur de rejet de CO2 : 208 g/km.
Au premier tour, notre stagiaire dépasse cette donnée et monte à 231 g/km pour 208 g/km constructeur
Avec les conseils de notre formateur, notre stagiaire descend les rejets de CO2 à 155 g/km et donc fait 25 % de moins que les données constructeur !
C’est aussi 25 % de moins de consommation de carburant que les données constructeur !

 

UTILISATION DE LA BOITE DE VITESSE

consommation

Les rapports sont montés beaucoup plus rapidement, au premier tour, le 5ème rapport n’avait pas été passé… Au deuxième le 5ème rapport est passé quand au 1er tour, le conducteur était en 3ème ! Les moteurs sont conçus pour que l’on puisse passer les rapports rapidement et avant 2 000 tr/mn pour un véhicule diesel et 2 300 tr/mn pour un véhicule essence dernière génération.
Cette conception des moteurs et de leur rendement énergétique est un élément clé de notre pollution quotidienne puisque en diminuant le nombre de tour moteur, et avec l’aide de l’injection électronique présente sur tous les véhicules depuis 2000, vous diminuez votre consommation et donc notre pollution.
Monter rapidement les rapports pour atteindre la vitesse désirée, c’est aussi votre donner la possibilité de mettre le pied face au frein en cas d’incertitude. Un conducteur réagit en 2 secondes. A 90 km/h, la distance parcourue pendant ce temps de réaction est de 54 mètres. Avec le pied face au frein, le temps de réaction est de 3 dixième de seconde et la distance parcourue est alors inférieure à 10 mètres ! Cette formation agit sur votre sécurité et également sur votre consommation de carburant : Formation Eco-Sécurité®

Explication non scientifique ayant pour seul objectif de permettre à chacun de comprendre, le lien entre régime du moteur et consommation de carburant et donc pollution:

 

 

Prenons un moteur monocylindre d’une cylindrée de 2 litres.

A 1 500 tr/mn, le piston va monter et descendre 1 500 fois par minute et va remplir la cylindrée de 2 litres d’un mélange air/carburant : 1 500 X 2 litres = 3 000 litres du mélange air/carburant par minutes. A 2 500 tr/mn, c’est : 2 500 X 2 litres = 5 000 litres du mélange air/carburant par minutes. L’écart du mélange air/carburant entre 1 500 tr/m, et 2 500 tr/mn , donc entre 3 000 litres et 5 000 litres, est de 40 % : C’est l’écart de consommation selon ces 2 régimes moteur. D’où l’importance de monter vos rapports rapidement et avant 2 000 tr/mn pour un moteur diésel et 2 300 tr/mn pour un moteur essence. En cas d’incertitude et à 1 500 tr/mn, si vous lâchez l’accélérateur pour mettre le pied droit face au frein, il y a que très peu de frein moteur e t donc votre vitesse chute très peu et vous ne perdez pas de temps:

Conduite Eco-Sécurité®

 

POLLUTION

pollution

La pollution est liée à votre consommation de carburant, plus vous consommez plus vous polluez ! Ici c’est tout de même 32,8 % de moins au second tour !

consommation

START and STOP : Ne le déconnectez pas !

Imaginez un parking rempli de 50 voitures avec leurs moteurs tournant au ralenti. Iriez-vous vous y promener ?
C’est pourtant cette pollution que vous avez dans les carrefours en ville! Sauf si les moteurs sont arrêtés avec le START and STOP

CONDUITE

 

consommation

La coupure d’alimentation en carburant :

Dès que vous lâchez l’accélérateur, l’injection de carburant est nulle et donc la consommation est à 0 litres. C’est la coupure d’injection ou coupure d’alimentation.

Si votre pied droit n’accélère pas, il doit être face au frein pour anticiper un éventuel danger et ainsi votre temps de réaction et par voie de conséquence, votre distance parcourue pendant le temps de réaction sera divisée par 5.

Dans l’exemple de gauche, le conducteur à augmenter sa coupure d’injection en passant de 12% du temps de conduite à 31% : Il a triplé le temps où il peut mettre son pied droit face au frein et donc augmenté fortement sa sécurité et celle des autres usagers de la route. Il a dans le même temps, rouler 20 % de plus  sans carburant et donc gratuitement:

Conduite Eco-Sécurité®

Il a également moins freiné et moins accéléré et donc augmenté son confort.

 

HISTOGRAMMES

freinage

 

L’intensité des freinages a diminué énormément, due à une meilleure anticipation : Lire la route.

 

 

 

 

 

Beaucoup moins de freinages également dus à une meilleure anticipation avec une recherche d’indices formels et informels.

 

 

 

consommation

Pour vérifier ces données, depuis votre ordinateur de bord, affichez la consommation instantanée. Tous les moteurs à injection sont dotés d’une cartographie.
Pour faire simple, chaque rapport est paramétré pour une consommation maximum en accélération maximum.

A partir de ces données, il est simple de comprendre l’intérêt de monter les rapports rapidement et d’être en 5ème rapidement.

Et en 5ème vous pouvez mettre le pied face au frein en cas d’incertitude…

3 Petits exercices à faire pour comprendre cette cartographie:
Vous roulez sur le dernier rapport à 70 km/h.
Affichez la consommation instantanée, et accélérez à fond pour monter à 90 km/h, le consommation affichée sera proche de 13 litres.
Même exercice de 90 km/h monter à 110 km/h , toujours 13 litres d’afficher !
De 110 km/h à 130 km/h, toujours 13 litres d’afficher !

Respecter les distances et intervalles de sécurité, c’est aussi ne pas subir la conduite des autres et éviter de devoir accélérer et freiner.
Votre consommation instantanée affichera alors environ 5 litres au 100 kms !

Rappels

1. Ne faites que quelques mètres avec le premier rapport, 5 à 10 mètres maxi.

2. Poussez votre seconde jusqu’à 1 500 tr/mn maximum

3. A partir de la troisième, accélérez au ¾ de pédale sans dépasser les 2 000 Tr/mn pour monter les autres rapports.

4. Adaptez votre vitesse aux conditions de circulation.

5. Maintenez une allure constante dès que possible.

6. Respectez la règle des 2 secondes en toutes circonstances et préférez 3 secondes, pour un meilleur contrôle de vos angles morts et pour plus de confort.

7. Utilisez l’inertie du véhicule, et pour en restituer le maximum, n’hésitez pas à passer le rapport supérieur pour simplement diminuer le frein moteur et ainsi, vous pourrez également mettre votre pied face au frein.

8. Adoptez une conduite souple et prévisionnelle.

9. Évitez les freinages et les arrêts inutiles.

10. Contrôlez vos rétroviseurs toutes les 5 secondes.

11. Dès le moindre doute, mettez le pied droit face au frein.

12. Ne laissez pas tourner le moteur lors des arrêts prolongés, + de 15 secondes, et encore moins si vous n’êtes pas à bord de votre véhicule où dans ce cas le moteur doit être arrêté.

13. Évitez les accélérations intempestives.

14. Manœuvrez sans accélérer et avec le pied droit face au frein et non sur la pédale d’accélérateur.

15. Maintenez une bonne pression des pneumatiques tous les mois.

16. Contrôlez votre position de conduite dès que vous changez de véhicule ou après un autre utilisateur. Plaquez votre dos dans votre siège, la pomme de la main doit pouvoir se mettre sur le haut du volant sans décoller votre dos. Cette position vous permettra de faire une manœuvre d’évitement si besoin.

17. Raisonnez évitabilité au lieu de responsabilité.

18. Le temps ne se gagne jamais sur la route mais dans les phases qui précèdent

19. Le premier signe de fatigue ce n’est pas le fait de bailler mais le fait de bouger dans votre fauteuil, arrêtez-vous 20 mn 1

20. Faites des pauses régulièrement

21. Les conducteurs professionnels (poids lourds) n’ont le droit de conduire que 9 H 00 par jour et avec une amplitude maximum de 12 heures, tenez en compte quand vous prenez la route des vacances.

 

Pour télécharger cet article en PDF :

consommation

Vous avez aimé cet article ?

Partagez-le sur Facebook
Partagez-le sur Twitter
Partagez-le sur Linkdin
Partagez-le sur Pinterest

Vous aimerez peut être aussi :

Laisser un commentaire